© 2016  par D.SIGN Bruxelles. Créé avec Wix.com 

  • Facebook Clean
100 % BENIN:
Association du Patrimoine artistique, Bruxelles
14/01/2016 - 31/01/2016

Durant les journées où les antiquaires et galeries d'art du quartier du Sablon accueilleront la foire BRUNEAF, notre espace d'exposition consacrera ses murs à une exposition qui montre les résultats d'échanges de coopération bilatérale culturelle entre notre pays et le Bénin.

Une façon de rappeler qu'au-delà de l'intérêt porté à l'art dit ethnique se référant au magnifique passé culturel de l'Afrique, il existe aussi une créativité actuelle et vivante en Afrique qui cherche son chemin dans le monde d'aujourd'hui, en s'appuyant sur les traditions.

Dans le domaine de l'économie, la coopération est souvent une relation dissymétrique, entre partenaires malheureusement inégaux. Il en va tout autrement dans le domaine culturel où l'échange  se passe entre des partenaires égaux qui s'apprécient mutuellement, tentent de mieux se comprendre, d'établir des collaborations et de nourrir ainsi une inspiration partagée.

 

C'est à l'initiative de Martine Boucher et avec le soutien de W.B.I. que ces échanges se sont passés,depuis 2013 à Abomey où des tisserands ont rencontré des experts et de jeunes diplômés de l'atelier de tissage de la Cambre.

Avec sa proverbiale capacité d'organisation, et avec des moyens limités Martine Boucher a su créer les conditions d'un échange qui s'est déroulé au cours de trois années dont chacun est ressorti plus confiant dans son art, et plus conscient des possibilités qu'offre un monde globalisé où les communications et rencontres deviennent beaucoup plus aisées.

 

Deux jeunes cinéastes belges et béninois ont témoigné de l'intensité de ces rencontres.

 

                                           
                                                 Pierre Loze

 

A la cour du Roi Agonglo
Espace "La Vallée"
Molenbeek 
 

16/11/2015 - 25/11/2015

L’atelier de textile est installé depuis 2013 à Abomey, la capitale historique du Dahomey, l’actuel Bénin.Le Roi Agonglo régna de 1789 à 1797. Ce fut un Roi réformateur, il organisa la structure des Métiers d’Art et s’entoura de tisserands qui aujourd’hui encore perpétuent leur savoir-faire au Palais.Depuis 2013, Martine Boucher organise chaque été cet atelier de design textile qui est un partenariat entre l’AVPTTA, L’association pour la valorisation du Tissage traditionnel d’Abomey et l’ENSAV, l’école nationale Supérieure des Arts Visuels, La Cambre.

 

Les tisserands auxquels nous nous adressons ont un réel désir d’évoluer. C’est avec beaucoup de discernement qu’ils perçoivent les limites de leur tissage traditionnel et c’est avec enthousiasme qu’ils ont accueilli l’organisation de cet atelier qui se distingue par une démarche très originale et une andragogie de l’intégration. Les designers invités accompagnent les tisserands dans leurs affinités avec certaines techniques et/ ou couleurs. Il en résulte l’affirmation de personnalités fortes dans le tissage qui devient le prolongement de chaque tisserand dans sa singularité.

 

Fort de deux années d’expérience,cette année l’atelier continue à rechercher l’excellence du produit par sa recherche en qualité de matière première. Le tissage se fait aujourd’hui avec du coton de production locale, produit à Lokossa ou Parkou, soit 100% Bénin teint au moyen de teintures naturelles telles que celles produites par le manguier, l’indigo, l’eucalyptus, etc. L’atelier a également obtenu la collaboration d’une étudiante de design industriel. Le textile a pu être envisagé comme structure portante ou décor / matière intimement liée à la conception de mobilier et d’objet. Ce sont ces recherches et ses produits qui seront exposés dans cette exposition.

Cette année deux artistes béninois, un photographe et un vidéaste, ont couvert l’atelier. Il s’agit du photographe Louis Oke Agbo et du vidéaste Totché.